Aides financières

En vous investissant dans les énergies renouvelables, vous pouvez prétendre à différentes mesures incitatives mises en place par l’État.

Consultez l’ensembles des aides éligibles en cliquant ici.

Le plafond des dépenses

Le plafond des dépenses auxquelles s’applique le crédit d’impôt est de : 8 000 € pour une personne seule; 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune + 400 € par personne à charge.
Pour le solaire thermique, ce plafond est limité à 1000 € par m2 de capteurs, soit 4000€ pour un chauffe-eau solaire ayant 4 m2 de capteurs Pour le solaire photovoltaïque, ce plafond est limité à 3200 € par kWc, soit 16000 € pour une installation de 5 kWc.

Bonus pour les bouquets de 2 actions ou plus

Ces actions marquées d’une * bénéficient d’une augmentation de 10 points du taux de crédit d’impôt, si 2 de ces actions sont réalisées en « bouquet de travaux », pour une maison de plus de 2 ans.

Autres modalités à connaître

En complément du crédit d’impôt, le photovoltaïque bénéficie du tarif d’achat pendant 20 ans ; les kWh solaires produits sur votre toit vous seront payés par EDF ou votre gestionnaire local de réseau. Les travaux doivent être réalisés par l’entreprise qui fournit les équipements. Seuls les équipements ayant des caractéristiques techniques répondant à des niveaux de performance élevés sont éligibles. Les installateurs compétents savent sélectionner des produits éligibles.
Les démarches administratives pour bénéficier du crédit d’impôt sont simples : une ligne à remplir sur la déclaration de revenus; conserver la facture de l’entreprise ayant fourni les équipements et réaliser les travaux ; la puissance en Wc devra y être précisée en cas de photovoltaïque ou la surface de capteur en cas de solaire thermique. Les installateurs compétents sauront vous apporter toutes les informations.

Choisir de bons fournisseurs-installateurs : conseils pratiques. De nombreux installateurs compétents existent en France.
Quelques critères permettent de faire le bon choix :

Qualifications.

Sélectionnez de préférence des installateurs ayant une qualification « Reconnu Grenelle Environnement » pour chaque action envisagée : par exemple QualiPV ou Qualifelec.

Assurance décennale :

Sélectionnez un installateur qui vous présentera une attestation d’assurance décennale mentionnant précisément les travaux envisagés (par exemple « assurance décennale pour la fourniture et la pose de panneaux photovoltaïques ») ; vérifiez la période de validité de cette attestation, elle doit être valide à la date de réalisation des travaux.

Soutien administratif et SAV :

les sociétés installatrices vous proposent souvent de réaliser les démarches administratives pour vous, car elles ont l’expérience. Tout équipement nécessitera un minimum d’entretien, veillez à choisir une entreprise ayant un service SAV organisé et disponible et vous proposant un contrat de maintenance.